EN PLEINE FORME POUR LA DER !
 

Mes entraînements ont repris au pôle de la Turballe. Après avoir pris le temps de remettre ma cheville, je peux à nouveau naviguer et aller dans l’effort sans craindre que ma blessure ne s’aggrave.

 

Avant de boucler cette année riche en émotions, je participerai à une dernière course du 8 au 10 septembre. Il s’agit de la Duo Concarneau, une course de 300 Milles qui clôturera la saison. Mon partenaire de cordée pour cette aventure sera Hugo Zeitoun, un azuréen des Alpes Maritimes qui prépare, lui, la Mini Transat 2025.

 

J’aurai énormément appris lors de cette saison de course. L’objectif de me qualifier a été remplis, ce fut le point fort de cette année et aussi certainement un tournant dans ma carrière.

 

Le mois de juin a été consacré à 2 courses en tant qu’équipier ; le Bol d’Or Mirabaud, la plus grande régate au monde sur bassin fermé, notre cher Lac Léman, puis 1 semaine en Angleterre autour de l’ìle de Wight en compagnie de mon sponsor Hader Solutions. Quelle expérience ! Plus de 1600 bateaux en course… c’est quelque chose !

 

Fin octobre je rentrerai pour 4 mois en Suisse. Un travail sur un chantier naval m’attend, l’occasion de remplir un peu les caisses du bord. En parallèle mes entraînements se poursuivront à la Turballe sur le week-end, il est important de ne pas perdre la main et arriver prêt au printemps pour le début de saison 2023.

 

Je terminerai par cette phrase que j’ai citée lors de mon passage à la RTS le 18 juin, depuis cette phrase m’accompagne chaque jour :

 

Je ne sais pas si j’ai changé, mais il est certain que l’océan m’a offert quelque chose, et je lui ai laissé en retour une partie de mon âme, au plus profond de moi. 

 

 

Benoît, août 2022

septembre 2022

PY0A8053.jpg