Des débuts en course encourageants pour Benoît

Retour sur la course du mois dernier :

La Mini Calvados se composait de 2 courses.
La première partait de Douarnenez pour aller à Deauville,

et la deuxième faisait une boucle Deauville-Deauville.

 

RESULTATS : 3ème sur 22 équipages

Commentaires de Benoît sur la course :

“Dans cette région, normalement, la force du vent permet d’avancer – ou en tout cas, de ne pas trop reculer – malgré certains des courants les plus puissants du monde.

Mais le samedi, il y avait si peu de vent que nous avons tous été obligés de trouver des stratégies pour rester sur place sinon nous reculions. Cela a surtout rendu la navigation très compliquée ! Et, comme les problèmes n’arrivent jamais seuls, le brouillard était aussi de la partie : impossible de nous situer ou de savoir où se plaçaient nos concurrents. Il a aussi plu, ce qui nous a plongé dans l’humidité et le froid. Le confort du bateau étant très spartiate, cette course a été une véritable épreuve. Heureusement, nous avions 2 jours pour nous reposer à Deauville, reprendre des forces et se sécher. Puis, la 2ème course a été raccourcie à 100 miles (environ 200 km) au lieu des 300 miles prévus. Nous avons eu du vent et nous avons pu « envoyer » le spi et atteindre des pointes de 19 nœuds ! C’était énorme !

Cette course m’a rendu humble, face aux éléments, face à la complexité du bateau et des conditions mais cela m’a permis de vraiment vivre ce qu’est une course au large en mini. C’est dur ! Tous les ministes vous le diront… Et ils vous diront aussi tous qu’ils ont toujours hâte d’y retourner ! Et moi aussi, je vais y retourner. Parce que j’ai envie de progresser, de m’améliorer pour participer à la Mini-Transat 2023 dans les meilleures conditions.”

Aujourd'hui

Le Hader 716 a été convoyé jusqu’à Port Bourgenay (port se trouvant au Sud des Sables d’Olonne, départ de nombreuses courses au large, comme le Vendée Globe). Benoît et David Giovannini ont mis à l’eau et maté le bateau, avant de faire des essais en mer, en passant à côté de l’île de Fort Boyard. 

Le bateau devra ensuite être présenté aux divers contrôles de sécurité avant la prochaine course : La Puru Challenge Race, dont le départ sera donné le 28 juillet, Benoit et son coéquipier Alexandre Giovannini courront dans la catégorie « duo prototype ». En effet, Hader 716 est un un bateau unique (moins de 10 bateaux construits avec le même moule). Ils vont rallier l’Espagne (Getxo, près de Bilbao), revenir, dès le 3 août, après quelques jours sur place. Le comité de course va valider le parcours définitif dans les prochains jours, en raison de potentielles mesures sanitaires.

Le futur proche

Après la course, Hader 716 sera convoyé en Bretagne Sud, soit par la mer, soit par la terre. Benoît a désormais acquis assez d’expérience pour manœuvrer son ‘convoi exceptionnel’ ;) Chapeau à lui ! Rendez-vous dans le prochain suivi de projet pour découvrir ce qui attend Benoit et son bateau en Bretagne !

juillet 2021